Bienvenue sur baclofene.be

NOUVEAU :

De la vodka au baclofène, livre témoignage, par Pascal CambierPage Facebook du livre

groupe Facebook baclofène pour la Belgique, https://www.facebook.com/groups/baclofeneBelgique/


NOUVEAU :

Baclofène en Belgique.  Traitement contre l'alcoolisme et d'autres assuétudes.  Pour le moment, il ne semble pas y avoir d'association belge.  Alors vous trouverez plus bas des liens qui pourraient vous aider.

Un des réflexes des internautes belges à la recherche d'informations sur le baclofène et de taper dans un moteur de recherche "Baclofène Belgique". Cette page a pour but de vous informer et surtout de vous orienter.
En route pour l'indifférence, la libération et certains disent même guérison.

Ecrivez à Pascal Cambier


  1. Bienvenue sur baclofene.be
    1. Suppression complète et prolongée des symptômes et des conséquences de l’alcoolodépendance par l’administra tion de baclofène à haute dose : un médecin rapporte son propre cas clinique
    2. Quelques liens utiles
      1. Association Baclofène
      2. Autres
      3. NOUVEAU : le tchat baclo
    3. Programme ACCESS d'aide à la posologie


Le baclofène est apparu en 1975. Il a fallu plus d’un quart de siècle pour qu’un médecin le teste contre l’alcoolisme.
Mis sur le marché en 1975 sous le nom de Liorésal et aujourd’hui disponible sous forme de générique, le baclofène est un myorelaxant, prescrit contre les contractures musculaires d’origine neurologique comme dans la sclérose en plaques. Cette molécule imite l’effet d’un neurotransmetteur du cerveau, l’acide gamma aminobutyrique (GABA), impliqué dans les addictions.

En 2004, le Dr Olivier Ameisen s’auto-administre du baclofène à haute dose (entre 100 et 300 mg/jour) et « guérit » de son alcoolisme. Il l’explique dans la revue scientifique Alcohol and alcoholism : « Je ne ressentais plus de « craving », ou de désir d’alcool, pour la première fois de ma vie d’alcoolique », avant de publier en 2008, un livre grand public, Le Dernier Verre (Denoël).

Alcohol & Alcoholism Vol. 40, No. 2, pp. 147–150, 2005                                                        doi:10.1093/alcalc/agh130 
Advance Access publication 13 December 2004

COMPLETE AND PROLONGED SUPPRESSION OF SYMPTOMS AND CONSEQUENCES OF ALCOHOLDEPENDENCE USING HIGH-DOSE BACLOFEN: A SELF-CASE

REPORT OF A PHYSICIAN

OLIVIER AMEISEN

Traduction en Français du résumé de son article par le Pr. Ameisen :

Olivie Ameisen

Suppression complète et prolongée des symptômes et des conséquences de l’alcoolodépendance par l’administration de baclofène à haute dose : un médecin rapporte son propre cas clinique

Ameisen O.

oameisen@hotmail.com

But :

Tester si l’effet dose-dépendant de suppression de  la motivation à boire du baclofène chez l’animal pourrait être transposable à l’homme et supprimer le craving et maintenir l’abstinence.

Méthode :

Les neurologues utilisent en toute sécurité jusqu’à 300 mg/jour (10 fois la dose actuellement utilisée pour l’alcoolodépendance) de baclofène à haute dose par voie orale pour contrôler la spasticité, afin d’éviter un traitement invasif. Je suis un médecin atteint d’alcoolodépendance et d’anxiété  comorbide. Je me suis auto-prescrit du baclofène à haute dose, en commençant par 30 mg / jour, avec incréments de 20 mg tous les trois jours et une dose supplémentaire (optionnelle) de 20-40 mg / jour en cas de cravings.

Résultats :

Les cravings sont devenu plus faciles à combattre.  Après avoir atteint la dose de 270 mg / jour (3,6 mg /kg) après 5 semaines, je suis devenu  et resté libre de tous les symptômes de l’alcoolodépendance pour le  neuvième mois consécutif et ce sans sans le moindre effort. L’anxiété
est bien contrôlée. La somnolence a disparu avec une réduction de la posologie à 120 mg / jour, maintenant utilisée depuis huit mois.

Conclusion :

Le baclofène à haute dose a induit une suppression  complète et prolongée des symptômes et des conséquences de l’alcoolodépendance, et a soulagé l’anxiété. Ce modèle, qui intègre guérison et bien-être, devrait être testé dans des essais randomisés, sous surveillance médicale. Il offre un nouveau concept : la suppression complète et prolongée, par un médicament, et ce de façon dose-dépendante, des symptômes de la dépendance aux substances, avec atténuation de l’anxiété comorbide.


Article original disponible ici :  .

http://www.baclofene.org/wp-content/uploads/2011/05/Ameisen2004a.pdf

Quelques liens utiles

L'article sur Wikipedia (Baclofène sur Wikipedia) est très surveillé pour sa neutralité : http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Baclofène

Association Baclofène


Autres

NOUVEAU : le tchat baclo

C'est un vrai chat sur un canal IRC (freenode.net chan #baclo)
Pour vous connecter,  il y a l'interface WEB

vous pouvez utiliser des programmes spécialisés Pour taper du texte, il faut utiliser le rectangle blanc en bas de la fenêtre et appuyer sur ENTER pour envoyer la ligne de message.
Lorsque vous voulez attirer l'attention de quelqu'un sur le tchat, il suffit de le biper.
Pour le biper il faut citer son pseudo en entier dans la ligne de texte.
Par exemple un "Bonjour Alberic" va émettre un bip chez moi et je vous répondrais dans la minute si je suis devant mon PC.
Et pour être certain de taper le pseudo correctement (par exemple sans accent) il suffit de taper la ou les 1ères lettres suivies de la touche [TAB]. Par exemple al[TAB] va taper Alberic, pour autant que je sois connecté sur le chat.


Voir la vidéo d'Olivier Ameisen ci-dessous:


Olivier Ameisen : "le baclofène supprime l'alcoolisme par FranceInfo



Connexion au chat